Ce site-blogue est celui de l’Association Internationale de Psychomécanique du Langage (AIPL). La psychomécanique est un courant de la linguistique moderne issu de l’œuvre du linguiste français Gustave Guillaume (1883-1960).

Le présent site-blogue poursuit une pluralité de buts qui se reflète dans ses différents onglets. Il mettra en ligne aussi bien des textes déjà publiés sur papier que des textes qui ne le sont pas. Chaque onglet comprend plusieurs rubriques.

L’onglet Gustave Guillaume se propose de :

L'onglet FAQ (foire aux questions) se propose d'apporter des (commencements de) réponses aux interrogations concernant les concepts de la psychomécanique. Vous êtes donc invités à poser des questions. A chaque question posée, les membres de l'AIPL qui s'estiment compétents en la matière apporteront une réponse en donnant leurs références (tirées de l'oeuvre de GG ou de guillaumiens). Il pourra donc y avoir plusieurs réponses à une même question. On peut supposer qu'en général, elles seront complémentaires. Si elles sont contradictoires, cela ouvrira une discussion. 

L’onglet Psychomécanique du langage se propose de :

L’onglet Orthophonie se propose de :

  • situer l’orthophonie dans son histoire en France et définir son champ de compétence en linguistique quand cette dernière est appliquée aux pathologies du langage (rubrique Qu’est ce que l’orthophonie ?) ; et aussi de rendre hommage, dans ce cadre, aux personnalités et associations qui ont contribué à l’essor de l’orthophonie :
    • Hommage à Suzanne Borel-Maisonny;
    • Hommage à Denise Sadek-Khalil ;
    • Hommage à Hélène Koppel et à l’ARIEDA ;
  • montrer les applications orthophoniques de la psychomécanique du langage (PML) dans le domaine de la pathologie du langage (rubrique Orthophonie et psychomécanique du langage) ;
  • regrouper les travaux et recherches en orthophonie ayant un lien avec la psychomécanique, tout particulièrement à partir des ouvrages de Denise Sadek-Khalil, des journées d’étude d’ACFOS et des travaux de l’ARIEDA (rubrique Travaux et recherches en orthophonie) ;
  • développer des liens avec les départements d’orthophonie et les organismes de formation des orthophonistes en France et dans les pays francophones pour la recherche en orthophonie et la promotion de la psychomécanique (rubrique Formation et promotion de la PML appliquée à l’orthophonie);

L’onglet Langage et politique se propose de mettre en ligne :

  • des études sur les situations de « langues en contact » et sur leurs éventuelles implications politiques (rubrique : Langues en contact) ;
  • des analyses de stratégies discursives, en particulier dans le domaine politique ; bien que Guillaume insistait sur le fait que lui-même était « un linguiste de langue » et non pas « un linguiste de discours », nous sommes d’avis qu’un site-blogue linguistique ne peut pas ignorer le discours (rubrique : Analyses de stratégies discursives) ;
  • des analyses de la théorie guillaumienne des « aires glossogéniques » ; mal comprise, cette théorie pourrait en effet être la source de malentendus politiques (rubrique : A propos de la théorie des aires glossogéniques).

L’onglet Autres études de psychomécanique devrait permettre aux membres de l’AIPL de mettre en ligne des travaux inspirés de la psychomécanique mais ne trouvant pas leur place sous les rubriques énumérées ci-dessus.

L’onglet Traductions en langues étrangères des écrits de Guillaume se propose de :

L’onglet Un blogue pour les membres de l’AIPL   permet aux membres de l’AIPL :

Enfin, comme beaucoup de sites, le nôtre comporte aussi un onglet Liens et un onglet Contact, où l’on trouvera les noms et les adresses électroniques des membres du bureau, ainsi que ceux du webmestre et administrateur.

Les textes publiés sur ce site portent ou non la signature de leurs auteurs. Seuls les textes non signés engagent la responsabilité du bureau de l’AIPL.